Spiruline - des micro-algues pour la vitalité et l'énergie

Informations, effets, dosage, effets secondaires

La spiruline est un 'super-aliment' et l'aliment complet le plus nutritif et le plus concentré connu à ce jour. L'algue a une histoire mouvementée et occupe une niche biologique et écologique fascinante dans la flore.

Qu'est-ce que l'algue spiruline ?

L'algue spiruline bleu-vert en forme de spirale pousse naturellement dans les lacs d'eau douce, les sources naturelles et les lacs d'eau salée. C'est aussi sa couleur bleu-vert profond qui donne à l'eau une teinte verdâtre. La spiruline est cultivée et récoltée dans des réservoirs partout dans le monde.

Depuis des siècles, les civilisations du monde entier cultivent l'algue spiruline, très appréciée pour ses propriétés bénéfiques pour la santé. Les Aztèques prélevaient les microalgues du lac Texcoco au Mexique. Pour la population locale du Tchad (Afrique), les microalgues sont un aliment de base en raison de leur valeur nutritionnelle concentrée et de leur croissance riche dans les lacs d'eau salée pure de la région.

L'algue spiruline se compose de 55 à 70 % de protéines (un pourcentage plus élevé que celui de la viande de bœuf, du poulet ou du soja) et contient tous les acides aminés essentiels et non essentiels, ainsi que des taux élevés de fer, de bêta-carotène, de minéraux et de vitamines. Il s'agit notamment de la vitamine B12 et de la phycocyanine, un complexe pigment-protéine-antioxydant que l'on ne trouve que dans les microalgues bleu-vert. Cependant, la plupart des régimes alimentaires ne contiennent pas ces nutriments.

La spiruline fournit une énergie durable et renforce le système immunitaire. Les pouvoirs antioxydants des algues aident l'organisme à fonctionner dans des conditions optimales. De plus, on peut encore persuader les enfants et les autres personnes plutôt hostiles aux légumes de manger des 'légumes verts' de cette manière. De plus, la spiruline aide toutes les personnes occupées qui n'ont pas le temps de prendre des repas réguliers et équilibrés à manger correctement.

D'où vient la spiruline ?

Les microalgues ont été la première forme de vie existante sur notre planète. Il y a des milliards d'années, elles ont transformé l'atmosphère auparavant basée sur le CO2 en une atmosphère d'oxygène dans laquelle d'autres formes de vie pouvaient également se développer.

La plupart des gens connaissent les grandes algues vertes ou rouges qui poussent dans les lacs et dans la mer, communément appelées algues marines. En revanche, les microalgues sont de minuscules organismes unicellulaires qui se trouvent dans différentes espèces en fonction de leur teneur respective en phytopigments et en phytonutriments. Ces microalgues font l'objet de recherches intensives en raison de leurs bienfaits pour la santé.

Parmi les quelques 30 000 espèces de microalgues, les bleu-vert, comme la spiruline, sont les plus primitives. Elles ne contiennent pas de noyau et leurs parois cellulaires sont molles et facilement digestibles, contrairement à celles des autres algues, qui ont des couches cellulaires dures. De toutes les microalgues, la spiruline s'est jusqu'à présent avérée la plus efficace et la plus nutritive.

Ingrédients de la spiruline

La spiruline est le meilleur exemple d'un effet de synergie. Bien que chaque nutriment ait ses propres propriétés nutritionnelles et thérapeutiques, ils se soutiennent mutuellement pour réaliser des choses qu'ils ne pourraient pas faire seuls.

Il est donc important de profiter de la synergie des algues et de consommer la spiruline comme un aliment complet plutôt que de se fier uniquement à des extraits individuels.

La spiruline se compose de nutriments liposolubles et hydrosolubles, disponibles sous forme d'extraits individuels. Toutefois, si on ne les prend pas ensemble, leur efficacité est limitée. Par exemple, l'intérieur aqueux des cellules nécessite des nutriments hydrosolubles comme la phycocyanine, tandis que les couches lipidiques du cerveau dépendent de nutriments liposolubles comme le bêta-carotène, entre autres.

Une cuillère à café de spiruline donne au corps ce qu'une ou deux portions de fruits et légumes lui donneraient. Les neuf principaux nutriments contenus dans la spiruline donnent à l'algue le statut de super-aliment.

1. Le bêta-carotène - l'antioxydant pour les yeux, la peau et le système immunitaire

Le bêta-carotène est l'un des plus importants antioxydants pour les yeux, la peau et le système immunitaire. Il appartient au groupe des antioxydants liposolubles, les caroténoïdes, qui sont responsables, en tant que nutriments, de la coloration orange et jaune vif des citrouilles, des carottes et des patates douces. Le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A.

Pour protéger les cellules de l'oxydation, le corps convertit les caroténoïdes en vitamine A, qui est ensuite utilisée dans l'organisme pour chasser les cellules oxydées. Par exemple, lorsque les cellules de la peau s'oxydent sous l'effet du soleil, la vitamine A, en combinaison avec d'autres vitamines et minéraux présents dans la spiruline, peut s'arrimer à ces cellules et les protéger de toute dégradation ultérieure.

Il contribue également à la santé de la peau et à une apparence radieuse et, avec d'autres antioxydants, il protège la cornée des yeux et renforce le système immunitaire.

Bêta-carotène dans les aliments :

  • Spiruline (3 grammes) - 9500 UI
  • Carotte, petite (50 grammes) - 8353 UI
  • Papaye, grande (781 grammes) - 7420 IU
  • Citrouille, 1 tasse de citrouille crue (116 grammes) - 9875 UI
  • Chlorelle (3 grammes) - 845 UI

2. La phycocyanine - le pouvoir du 'bleu' dans les microalgues bleu-vert

La phycocyanine (phyco signifie 'algue' et la cyanine 'bleu-vert') est une molécule puissante que l'on trouve dans la spiruline et certaines autres algues bleu-vert. C'est un complexe pigment-protéine-antioxydant hydrosoluble qui donne à la spiruline sa couleur bleu-vert expressive.

La spiruline est le seul aliment complet qui contient cet antioxydant bleu. L'herbe de blé et la chlorelle sont vertes en raison de leur teneur en chlorophylle, mais seule la spiruline a des antioxydants bleus et verts.

La phycocyanine, une protéine hydrosoluble, interagit avec la chlorophylle de la spiruline pour devenir un antioxydant efficace. Les scientifiques ont qualifié la phycocyanine de 'molécule miracle' en raison de ses nombreux avantages pour la santé.

Il a été démontré que la phycocyanine :

  • Contribue au maintien de la bonne santé du foie et des reins,
  • Contribue au soutien du système immunitaire,
  • Contribue à la protection du tissu cérébral,l
  • Favorise la détoxication des substances radioactives et des métaux présents dans l'organisme,
  • Contribue à la normalisation du processus de vieillissement de la peau.

3. La zéaxanthine - l'antioxydant pour la rétine, le cristallin et le tissu cérébral

La zéaxanthine appartient à la famille des caroténoïdes. Comme le bêta-carotène, il est présent dans les fruits et légumes colorés et affecte notamment la rétine et le cristallin de l'œil.

La zéaxanthine protège les yeux en absorbant la lumière bleue nocive et en réduisant l'éblouissement. Avec le temps, la lumière bleue peut provoquer un stress oxydatif dans les yeux. Les propriétés antioxydantes de la zéaxanthine réduisent naturellement ces effets néfastes.

Il a été démontré que la zéaxanthine est presque 500 fois plus puissante que la vitamine E. Le seul antioxydant qui s'est avéré encore plus efficace pour se défendre contre l'oxygène singulet - le type d'oxygène hautement instable responsable des dommages oxydatifs - était l'astaxanthine.

La capacité de la zéaxanthine à traverser la barrière hémato-encéphalique pour stopper la dégénérescence oxydative des tissus cérébraux est une autre raison de consommer de la zéaxanthine.

Cependant, comme l'organisme ne produit pas la zéaxanthine naturellement, elle ne peut entrer dans le sang que par le biais de l'alimentation et des compléments alimentaires. Cependant, il est souvent extrêmement difficile de se procurer suffisamment de zéaxanthine dans l'alimentation, car elle nécessite de grandes portions de certains fruits et légumes.

Une portion de 3 grammes de spiruline contient plus de zéaxanthine qu'un bol d'épinards, l'une des sources de zéaxanthine les plus riches de la nature.

4. Le fer pour un sang sain et plus d'énergie

Le fer est un élément essentiel de la vie sur terre - surtout dans son rôle d'élément sanguin. Plus de 70 % du fer propre à l'organisme se trouve dans les globules rouges et les cellules musculaires. Les globules rouges transportent l'oxygène des poumons vers toutes les cellules du corps et surtout le système immunitaire dépend de l'équilibre en fer disponible.[1]

Le fer est également nécessaire pour convertir le sucre du sang en énergie. L'énergie métabolique est cruciale pour les athlètes car elle permet aux muscles de donner le meilleur d'eux-mêmes pendant l'entraînement ou les compétitions.

Les végétariens, en particulier, ont tendance à souffrir de carences en fer car la viande est la source la plus courante de fer. Comme le corps reconnaît la spiruline comme un aliment et que les couches cellulaires de la spiruline sont parfaitement compatibles, le fer présent dans la spiruline est facilement absorbé. Cela fait de la spiruline une source idéale de fer : cinq milligrammes de fer dans une portion de 3 grammes de spiruline représentent 30 % de la ration quotidienne recommandée par la Food and Drug Administration américaine.

5. La vitamine B12 pour les végétariens et les végétaliens

La vitamine B12 joue un rôle central dans le fonctionnement normal du système nerveux et la production sanguine. Comme la vitamine B12 se trouve principalement dans la viande et les produits à base de viande, les végétariens et les végétaliens souffrent souvent d'un déficit.

Les aliments les plus riches en vitamine B12 sont les moules cuites, le foie de bœuf et le maquereau. Les végétariens et les végétaliens doivent donc trouver un moyen d'intégrer cette importante vitamine dans leur alimentation.

Il existe deux types différents de vitamine B12 : la B12 bioactive, qui peut être absorbée et utilisée par l'organisme, et la B12 inactive ou analogue, lorsque cela n'est pas possible. Les deux formes sont présentes dans la spiruline.

Une étude a révélé que jusqu'à 80 % de la vitamine B12 présente dans les plantes est l'analogue inactif. En outre, la teneur en B12 des plantes, comme la spiruline, peut varier considérablement, ce qui dépend fortement du milieu de culture.

Selon des études antérieures, l'analogue B12 de la spiruline ne semble pas avoir d'influence sur le métabolisme de la B12 efficace. Cependant, des études supplémentaires sont nécessaires pour une clarification exacte.[2] [3]

6. La vitamine K pour la santé des artères et des os

Si les bienfaits pour la santé des vitamines A, B, C, D et E sont bien connus, ceux de la vitamine K font encore l'objet de recherches - et elles sont nombreuses. Le plus important, cependant, est que cette vitamine liposoluble est impliquée dans la coagulation du sang. En fait, K vient du mot allemand Koagulation. Son efficacité chimique particulière favorise également la décalcification des artères. La vitamine K a également été étudiée pour son rôle dans le maintien de la densité osseuse, en particulier chez les personnes âgées.[4] [5]

La vitamine K se présente sous deux formes principales : K1 et K2. On pense que la K2 est la forme de vitamine K qui a la responsabilité première de maintenir une fonction cardiovasculaire saine. Une consommation quotidienne de 3 grammes de spiruline fournit 50 % de la dose quotidienne de vitamine K recommandée par la FDA américaine. Pour obtenir la même quantité par l'alimentation, il faudrait consommer une énorme quantité de légumes verts.

7. AGL - un acide gras essentiel pour le cerveau

L'acide gamma-linolénique (AGL) est un acide gras oméga-6 que l'on trouve principalement dans les huiles d'algues difficiles à trouver, comme l'huile d'onagre. Par rapport à la substance de l'huile d'onagre, les huiles présentes dans la spiruline ont une concentration trois fois plus élevée. Les acides gras oméga-6 sont considérés comme des acides gras essentiels : ils sont nécessaires à la santé humaine, mais doivent être apportés à l'organisme par l'alimentation.

Avec les acides gras oméga-3, les acides gras oméga-6 ont un fort effet antioxydant sur le tissu cérébral, protégeant le cerveau du déclin cognitif dû à la dégradation oxydative. Ces antioxydants sont également connus pour protéger les artères, la peau et les os, et pour contribuer au métabolisme et à la reproduction.

8. Les oligo-éléments

Chaque seconde de la journée, l'organisme compte sur les oligo-éléments pour générer des milliards de minuscules impulsions électriques. Sans eux, pas un seul muscle - y compris le cœur - ne pourrait fonctionner. Le cerveau ne fonctionnerait pas et les cellules ne seraient pas capables d'utiliser l'osmose pour équilibrer la pression de l'eau et absorber les nutriments.

Traditionnellement, la principale façon de fournir un large éventail de minéraux est de consommer des céréales, des fruits et des légumes frais cultivés dans un sol riche en nutriments. Malheureusement, les sols naturels riches en nutriments sont de plus en plus rares dans le monde aujourd'hui. Des siècles de croissance d'algues et de méthodes agricoles modernes agressives ont ramené de nombreux minéraux de la terre à la surface, qui ont été,par la suite, rejetés dans les océans.

La spiruline est cultivée dans des étangs enrichis d'un petit pourcentage d'eau pompée à la surface de la mer à partir d'une profondeur d'environ 609 mètres. C'est dans cette zone que l'on trouve des oligo-éléments tels que le fer, le zinc, le cuivre, l'iode, le sélénium, le manganèse, le chrome, le fluor et le molybdène. La spiruline absorbe ces minéraux dans ses délicates lamelles, les met à la disposition du corps humain et assure ainsi la création et le rétablissement de la santé.

9. Superoxydedismutase (SOD) La SOD est une enzyme qui agit comme un antioxydant et un anti-inflammatoire dans l'organisme en neutralisant les radicaux libres et en contribuant à la réparation des cellules dans le contexte de la dégénérescence liée à l'âge.

Effets de la spiruline

C'est la combinaison des nutriments de la spiruline qui donne à la microalgue bleu-vert le statut de super-aliment. Trois grammes suffisent pour fournir de nombreux nutriments nécessaires à une santé optimale.

  1. Énergie durable,
  2. Promotion du système immunitaire,
  3. Réduction des métaux lourds et des radiations,
  4. Avantages des antioxydants,
  5. Une source importante de fer,
  6. Approvisionnement des cellules cérébrales,
  7. Soutien du foie et des reins,
  8. Protection du cœur et de la circulation.

La spiruline pour plus d'énergie

Les gens consomment d'énormes quantités de café et d'autres boissons caféinées, principalement dans un seul but : se donner un coup de fouet énergétique artificiel pour passer la journée. En effet, le corps est tout à fait capable de répondre à ses propres besoins énergétiques tant qu'il fonctionne de manière optimale. Cependant, la consommation d'une trop grande quantité d'aliments transformés, le fait de rester assis trop longtemps au bureau, le manque de sommeil et d'autres problèmes de santé épuisent les réserves d'énergie naturelles de l'organisme.

Pour la plupart des gens, il est hors de question de changer de mode de vie, aussi la spiruline devientune sorte d'alternative pratique. Grâce à la synergie du bêta-carotène, du fer, des vitamines, de la phycocyanine et d'autres nutriments, la spiruline peut fournir une énergie durable et constante. De plus, comme il s'agit d'un aliment naturel, elle ne contient aucun produit chimique pouvant être nocif pour la santé.

En 2006, une petite étude en double aveugle, contrôlée par placebo, a été menée sur des étudiants et étudiantes ne faisant pas d'exercice, afin de tester leur endurance et leur niveau d'énergie. Chaque participant a pris 2,5 grammes de spiruline ou un placebo avant chaque repas, soit un total de 7,5 grammes par jour.

Les étudiants ont été soumis à des tests sanguins au début et à la fin de l'étude. Ils ont également été testés sur un tapis roulant pour voir combien de temps il leur faudrait pour atteindre l'épuisement. Après trois semaines et sans autre changement de régime ou d'exercice, les élèves qui ont pris de la spiruline ont tenu 7,3 % de plus sur le tapis roulant. En outre, les paramètres du stress oxydatif dans le sang ont diminué de 25 %.

Une autre petite étude a été menée sur neuf hommes d'une moyenne d'âge de 23 ans, mais ils étaient relativement sportifs et s'entraînaient régulièrement. Au cours de l'étude en double aveugle contrôlée par placebo, le groupe observé a pris six grammes de spiruline par jour pendant quatre semaines.

Les scientifiques ont constaté que les utilisateurs de spiruline se fatiguaient moins vite, brûlaient plus de graisses et amélioraient leur capacité antioxydante globale (entre autres marqueurs de santé). L'endurance de ces hommes relativement athlétiques a augmenté de 32 % par rapport aux 7 % du premier groupe.

Si l'on examine la composition chimique de la spiruline, il n'est pas surprenant que les personnes qui en consomment fréquemment aient beaucoup d'énergie. Le Dr Oz recommande de mélanger 1 cuillère à café de spiruline en poudre avec 12 ml de jus de citron vert et de congeler le mélange dans des conteneurs à glaçons pour un regain d'énergie sain.

Selon le Dr Oz, la spiruline et le citron vert améliorent les performances énergétiques en libérant du sucre de nos cellules. Lorsqu'elle est gelée, la froideur de la glace augmente l'énergie métabolique et agit comme un 'réveil' pour le corps.[6]

La spiruline favorise le système immunitaire

Si le corps humain était fort et réceptif chaque jour, on pourrait profiter pleinement de la vie et le système immunitaire serait soutenu tout au long de l'année. La combinaison de nutriments de la spiruline fonctionne comme un filet d'acrobate - si le système immunitaire s'effondre, la spiruline rattrapera tout.

La recherche médicale montre à maintes reprises que la spiruline contribue à un système immunitaire sain. En fait, une immunité accrue et des réserves d'énergie accrues figurent en tête de liste des bienfaits pour la santé attribués à la spiruline.

De nombreuses personnes affirment qu'après avoir commencé à prendre de la spiruline quotidiennement, leur niveau d'énergie s'est amélioré et qu'elles se sentent en meilleure santé dans l'ensemble. Une enquête menée auprès de près de 200 utilisateurs de spiruline complète ce phénomène par un certain nombre de rapports individuels. L'enquête a été réalisée auprès de différents consommateurs, qui se distinguent par la quantité et la fréquence de leur consommation.

Quelques exemples :

  • 15 % n'avaient pas consommé de spiruline depuis plus d'un mois au moment de l'enquête,
  • 16 % utilisent la spiruline depuis moins de deux mois,
  • 30 % ont utilisé la spiruline pendant moins de six mois,
  • 31 % ne prenaient de la spiruline qu'un à cinq jours par semaine (l'étiquette conseille une consommation quotidienne),
  • 27 % ne consommaient pas la quantité recommandée de trois grammes de spiruline par jour.

Bien que ces sujets aient des habitudes de consommation très différentes, près de 77 % d'entre eux ont signalé une amélioration de leur système immunitaire lorsqu'ils ont commencé à prendre de la spiruline. En outre, 80 % d'entre eux ont déclaré avoir plus d'énergie. Si ces enquêtes peuvent être considérées individuellement, elles signalent également les effets positifs de la supplémentation en spiruline.

EricGershwyn, médecin et professeur à l'université de Californie à Davis, a créé un programme d'allergie et d'immunologie clinique dans cette université en 1977. En tant qu'expert du système immunitaire, il a étudié le rôle que joue la spiruline dans le renforcement du système immunitaire de l'organisme. Dans une étude, Gershwyn a examiné le système immunitaire de 40 hommes et femmes en bonne santé de plus de 50 ans qui n'avaient jamais souffert d'une maladie chronique.

Il leur a donné à chacun des comprimés de spiruline de 3 grammes pendant 12 semaines et a constaté que les deux paramètres de l'immunité utilisés pour mesurer la résistance - le nombre de globules blancs et certaines enzymes hépatiques - avaient augmenté chez la majorité des sujets. [7]

En 2002, des chercheurs mexicains et russes ont observé indépendamment l'effet de renforcement de la spiruline sur les cellules immunitaires exposées aux infections dans des conditions de laboratoire.[8] [9] Ils ont découvert que la spiruline présentait des propriétés antivirales en protégeant les cellules contre l'infection par certains virus et en ralentissant la reproduction de virus spécifiques.

Selon de nombreuses études, la spiruline soutient l'organisme dans les rhinites dites allergiques en réduisant l'inflammation causée par les problèmes de sinus. Par rapport aux études sur les placebos, la spiruline s'est avérée efficace pour réduire les démangeaisons, les éternuements, l'écoulement nasal et la congestion.

La spiruline réduit les quantités de métaux lourds et les radiations

Les couches de mucopolysaccharides fibreuses et douces qui composent les microalgues bleu-vert réagissent comme le coton dans une coquille remplie d'eau : elles absorbent l'eau qui les entoure. Les fibres qui composent les mucopolysaccharides ont également la capacité de lier les toxines - en particulier les métaux lourds tels que le mercure et le plomb. La spiruline agit essentiellement comme de minuscules balais, balayant les toxines et les éliminant en toute sécurité.

Dans de nombreux pays en développement, l'eau du robinet contient des niveaux élevés de métaux lourds et d'autres toxines. Les scientifiques ont fait des expériences avec la spiruline et le zinc pour voir si les personnes exposées aux toxines de l'eau potable qui avaient auparavant reçu cette combinaison microalgue-zinc étaient physiquement mieux préparées aux effets nocifs.

Une réduction générale de la toxicité a été observée après 16 semaines.[10] Des études sur des rats de laboratoire utilisant des niveaux de plomb élevés ont donné des résultats similaires. La spiruline a aidé les rats à détoxifier le contenu en plomb de leur cerveau.[11] La spiruline est également riche en antioxydants, ce qui rend le tissu cérébral plus résistant aux dommages oxydatifs.[11] [12] [13] [14]

En 1986, une centrale nucléaire a explosé à Tchernobyl, en Ukraine, exposant les habitants vivant à proximité à des niveaux de radiation extrêmement élevés. Les scientifiques ont vérifié le niveau en mesurant les substances radioactives contenues dans les échantillons d'urine des résidents. En se basant sur leur connaissance de la tendance de la spiruline à lier les toxines à ses propres couches de mucopolysaccharides, les scientifiques ont administré cinq grammes de spiruline aux enfants de la région. Après six mois, le niveau de radiation présent dans l'urine des enfants avait diminué de 50 %.[15]

Les bienfaits antioxydants de la spiruline

Comme la légende grecque de Sisyphe, qui roulait constamment un rocher en haut d'une colline pour le voir redescendre encore et encore, les antioxydants doivent rester suffisamment puissants pour empêcher les radicaux libres de se propager dans le corps et la décomposition des cellules qui y est associée.

Les signes extérieurs de dommages causés par les radicaux libres peuvent s'observer parles rides et la peau sèche, par exemple. Mais à l'intérieur, les radicaux libres affectent également les tissus des muscles, du cœur, de la circulation, du cerveau et d'autres organes. Au niveau cellulaire, les radicaux libres peuvent endommager l'ADN, ce qui accélère le processus de vieillissement.

Bien que la spiruline semble être principalement verte, l'algue contient en fait quatre pigments différents, chacun d'eux étant connu pour son pouvoir antioxydant, qui agit sur différentes parties du corps. Elles peuvent parfois se chevaucher.

  • Vert : Chlorophylle (pour la désintoxication),
  • Orange : bêta-carotène (pour les yeux, la peau et le système immunitaire),
  • Jaune : Zéaxanthine (pour les yeux et le cerveau),
  • Bleu : phycocyanine (pour le foie, les reins, le cerveau et le système immunitaire).[16]

La spiruline contient également de lasuperoxydedismutase ou S.O.D., une enzyme antioxydante qui complète efficacement les réserves naturelles de S.O.D. du corps.

De nombreux extraits antioxydants sont solubles dans l'eau ou dans les graisses. La spiruline, par contre, a les deux types. Les antioxydants contenus, le bêta-carotène et la zéaxanthine, sont liposolubles, ce qui leur donne l'avantage de pénétrer les membranes des cellules adipeuses, tandis que la chlorophylle, la phycocyanine et la S.O.D. hydrosolubles sont utilisées dans le centre plus aqueux de la cellule.

Comparée à la chlorelle, une autre microalgue bénéfique pour la santé, la spiruline a un pouvoir antioxydant cinq fois supérieur et une activité antioxydante globale environ 30 % plus élevée. Il a également été démontré en laboratoire que la spiruline a un effet protecteur plus important sur les cellules hépatiques humaines que la chlorelle.[17]

Les algues résistent aux cytokines pro-inflammatoires telles que le TNF, suppriment l'expression de la cyclooxygénase-2/(COX-2) et réduisent la production de PGE2.

Elles inversent également l'augmentation liée à l'âge des cytokines pro-inflammatoires dans le cerveau des rats mâles plus âgés. Dans une étude sur des femmes âgées, la prise de spiruline pendant des semaines a entraîné une réduction des cytokines (IL-6) présentes dans le sang et de leur production, démontrant ainsi les propriétés anti-inflammatoires de la spiruline.[18]

De plus, l'absorption de spiruline augmente l'activité des cellules tueuses naturelles en ce qui concerne la capacité à tuer les tumeurs.[18]

Le traitement à la spiruline protège l'activité des enzymes antioxydantes cellulaires qui jouent un rôle dans les lésions cellulaires oxydatives.[18] La NADPH oxydase est pertinente dans les maladies vasculaires, l'obésité, le diabète, les troubles neurodégénératifs, diverses maladies auto-immunes, les allergies, les lésions cutanées et l'arthrose.[19]

Les algues contiennent des PCB qui ont la capacité d'inhiber cette enzyme. Grâce à leur activité antioxydante, les PCB conduisent à un fort confinement des NADPH.[19]

La spiruline comme source de fer

Les minéraux essentiels sont ceux que le corps ne peut pas produire lui-même et qu'il doit donc absorber par le biais de la nourriture.

L'un des minéraux les plus importants du corps est le fer. Sans fer, les muscles et les cellules sanguines (hémoglobine) ne seraient pas en mesure de fournir de l'oxygène. La spiruline est une source naturelle de fer. Le corps est capable d'absorber plus de fer de la spiruline que d'autres aliments riches en minéraux comme le bœuf. Des chercheurs de Montpellier, en France, ont découvert que la consommation de spiruline entraîne une biodisponibilité 6,5 fois supérieure à celle de la viande de bœuf.[20]

Une étude menée à Calcutta, en Inde, a comparé deux groupes de femmes choisies au hasard : l'un d'entre eux n'a reçu qu'un seul complément composé de fer, d'acide folique et de B12, tandis que l'autre a reçu de la spiruline en même temps. L'étude a révélé que l'ajout de spiruline au supplément a permis aux femmes d'avoir des taux d'hémoglobine plus élevés que ceux des femmes qui n'avaient pas reçu de spiruline.[21]

Un stockage sain du fer et l'augmentation de la quantité d'hémoglobine qui en résulte sont particulièrement importants pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Dans une étude animale, les chercheurs ont découvert que la spiruline améliorait le stockage de l'hémoglobine et du fer chez les rates enceintes ou qui allaitent. Cette amélioration a été comparée à un régime alimentaire enrichi en fer, à savoir la caséine et le gluten de blé.[22]

La vitamine C joue un rôle important dans l'amélioration de l'absorption du fer dans l'organisme. Même avec la riche teneur en fer de la spiruline, il est toujours important de manger des oranges, des fraises, des brocolis et d'autres aliments contenant de la vitamine C. La spiruline contient également de la vitamine B12 et de l'acide folique, qui aident l'organisme à absorber le fer.

La spiruline soutient les cellules du cerveau

Pourquoi s'intéresser aux myrtilles alors qu'il y a tant d'autres fruits et légumes ? La réponse est : en raison de leur forte teneur en antioxydants.

Cependant, peu de gens le savaient avant que le Dr Paula Bickford, professeur au département de neurochirurgie de la faculté de médecine de l'université de Floride du Sud, ne fasse des recherches approfondies sur les bienfaits de la consommation de myrtilles pour la santé. Ses découvertes sont devenues si répandues que les myrtilles se sont imposées comme un super aliment grâce à elle.

Suite à ces travaux, la Dr Bickford s'est intéressée à la spiruline. Ses recherches ont porté spécifiquement sur ses effets sur le cerveau. Dans une étude comparative des effets de la spiruline, des myrtilles et des épinards sur la santé cérébrale de rats de laboratoire, un groupe d'animaux a reçu de la spiruline, un autre de la myrtille et un autre des épinards, tandis que ce dernier a reçu un aliment contrôlé ne contenant aucune des substances ci-dessus. La Dr Bickford a découvert que les rats qui ont mangé un des trois aliments riches en antioxydants chaque jour pendant quatre semaines ont montré des niveaux soutenus de capacité perceptive accrue. La spiruline en particulier a montré des effets positifs significatifs sur les scanners cérébraux des rats.[23]

La Dr Bickford a également étudié l'effet de la spiruline sur la prolifération des cellules souches. Des rats de laboratoire ont reçu une dose quotidienne de spiruline pendant 30 jours. Les cellules souches sont importantes pour les processus d'apprentissage ainsi que pour les fonctions de mémoire et fonctionnent essentiellement comme un système de réparation dans le corps humain. Elles peuvent se diviser en un nombre illimité puis régénérer d'autres cellules. La Dr Bickford a découvert ' qu'un régime enrichi en spiruline et autres nutraceutiques peut aider à protéger les cellules souches/progénitrices contre les dommages '.[24]

Cela signifie que la spiruline peut soutenir la capacité du cerveau à résister à la dégradation. Bien que ces résultats doivent encore être prouvés par des essais cliniques sur l'homme, la consommation de spiruline dans les études sur les animaux a toujours montré un certain nombre d'avantages neurologiques potentiels. En bref, tous les signes suggèrent que la spiruline est un complémentneuroprotecteur.

De nombreux autres scientifiques essaient de découvrir comment la spiruline soutient le cerveau. Dans les laboratoires, on a constaté que la spiruline favorise l'empoisonnement au plomb [25], améliore les fonctions motrices[26] et protège le cerveau contre le stress oxydatif.[27] [28] [29] [30] [31]

En plus de son effet neuroprotecteur, la spiruline semble également protéger contre l'endommagement ou la destruction des neurones en suractivant les récepteurs. Certaines doses réduisent considérablement les pertes dopaminergiques en réponse aux toxines.

Elle augmente également de manière significative la densité neuronale, ce qui suggère une neurogenèse ou la formation de nouveaux neurones. La spiruline protège les cellules souches du cerveau contre une réduction de leur croissance liée à l'inflammation.

Elle possède également des mécanismes pour empêcher l'accumulation de protéines et de toxines qui se produisent dans les maladies d'Alzheimer et de Parkinson et est capable de prévenir les effets inflammatoires et toxiques.[32]

La spiruline soutient le foie et les reins

Le foie et les reins sont responsables de la conversion des aliments en énergie et de l'élimination sûre des sous-produits indésirables. Les propres antioxydants de l'organisme permettent aux cellules du foie et des reins de faire leur travail sans être victimes des radicaux libres.

Les radicaux libres sont des molécules d'oxygène instables qui se forment au cours du métabolisme normal et de l'exposition à des facteurs de stress environnementaux tels qu'une activité physique intense, la pollution de l'air et de l'eau, les produits chimiques présents dans les aliments et diverses sources de rayonnement, y compris la lumière du soleil.

Lorsque les propres antioxydants de l'organisme ne peuvent plus résister au nombre de radicaux libres, le foie et les reins ne sont plus capables de fonctionner de la manière requise.

C'est là que la spiruline entre en jeu. Le spectre antioxydant de la spiruline, composé de vitamines, de minéraux et de phytonutriments, est immédiatement transféré aux zones du corps qui perdent la lutte contre les radicaux libres.

Dans plusieurs études internationales, les scientifiques ont testé les effets antioxydants de l'algue spiruline sur le foie et les reins. Les rats ont été exposés à un oxydant connu et on a observé si la spiruline augmentait la capacité des cellules du foie et des reins à résister à l'oxydation.

Les résultats ont clairement montré un lien positif entre la spiruline et le fonctionnement des cellules du foie et des reins. [33] [34] [35]

Les vitamines et les composés phénoliques contenus dans la spiruline peuvent agir ensemble et aider à protéger le foie. Chez les rats, l'administration du complément a réduit l'oxydation des lipides, diminué le stress oxydatif et normalisé les niveaux d'enzymes hépatiques. Les personnes ayant un foie gras qui ont pris 4,5 g de spiruline par jour pendant six mois ont montré une amélioration de leur fonction hépatique.[36]

La spiruline protège le cœur et la circulation

Quand on dit qu'un aliment est bon pour le cœur, cela signifie généralement qu'il est bon pour le système cardiovasculaire. Le cœur est peut-être l'organe le plus sollicité du corps, mais il ne fonctionne pas seul. Pour faire son travail, il s'appuie sur les artères pour transporter le sang riche en nutriments vers toutes les parties du corps. Les veines, en revanche, sont chargées de ramener le sang usagé vers le cœur.

La concentration d'antioxydants - en particulier la phycocyanine - présents dans la spiruline contribue à soutenir ce système. La phycocyanine est connue pour sa capacité à protéger les cellules du cœur et les cellules entourant les vaisseaux sanguins. Sa présence contribue à prévenir l'oxydation des cellules.

Dans une étude clinique menée au Mexique, 36 sujets ont reçu 4,5 grammes de spiruline par jour et ont mesuré divers indicateurs cardiovasculaires avant et après la prise de spiruline.[37] Le groupe était composé d'un mélange varié d'hommes et de femmes âgés de 18 à 65 ans.

On leur a dit parallèlement de suivre leur mode de vie sans aucune restriction alimentaire. Après six semaines de prise de spiruline, les scientifiques ont constaté que les niveaux de tension artérielle systolique et diastolique des sujets avaient diminué.

Dans un autre essai clinique humain réalisé en Corée sur 78 hommes et femmes âgés de 60 à 87 ans, les scientifiques ont voulu étudier les effets nutritionnels de la spiruline sur le système cardiovasculaire. Les hommes et les femmes ont reçu soit 8 grammes de spiruline par jour, soit un placebo pendant 16 semaines.

Les scientifiques ont découvert que la spiruline avait des effets bénéfiques sur les profils lipidiques, les variables de défense et la capacité antioxydante chez les hommes et les femmes âgés et en bonne santé, et qu'elle convenait comme aliment fonctionnel.[38] Il a été démontré que l'ajout de spiruline au régime alimentaire normal de ces hommes et de ces femmes favorise l'atteinte de taux de lipides optimaux, ce qui a des effets bénéfiques sur la fonction cardiovasculaire.

L'hypertension artérielle et un taux de cholestérol élevé peuvent tous deux augmenter le risque de maladie cardiaque. Les chercheurs ont étudié l'effet de l'intervention de la spiruline sur les patients souffrant de diabète de type 2. Après douze semaines d'apport supplémentaire, une réduction notable de la pression artérielle a été observée. [39]

Lorsque la spiruline a été administrée à des souris en plus d'un régime alimentaire riche en graisses et en cholestérol, une réduction significative du cholestérol sanguin total a été observée.[18]

Des études humaines ont montré que l'utilisation de ce complément chez les femmes réduisait les taux de cholestérol total et de cholestérol LDL. Le cholestérol total et le LDL augmentent avec l'âge, ce qui peut être la cause de maladies cardiaques.[18]

La prise de spiruline, en revanche, réduit considérablement les taux de cholestérol total et LDL chez les personnes âgées. Il a également été démontré chez le rat que ce supplément protège les cellules cardiaques de l'oxydation et des dommages cellulaires.[40]

Spiruline contre le Candida

Selon les chercheurs, 'les espèces de Candida appartiennent au microbiote normal de la muqueuse humaine, qui est situé dans la cavité buccale, le tractus gastro-intestinal et le vagin'.[41] Cela signifie que sans un équilibre sain de la microflore, le corps est beaucoup plus susceptible de souffrir de troubles et de maladies.

En effet, le syndrome des fuites intestinales et les problèmes digestifs sont associés à un déséquilibre de la microflore. La croissance excessive de Candida est également un symptôme typique d'une grande partie des maladies auto-immunes.[42]

En raison de notre passage à un régime alimentaire contenant du sucre avec de nombreux composants non naturels, une résistance aux antibiotiques et des antimycotiques inefficaces (médicaments contre les maladies fongiques), une augmentation significative des infections fongiques a été observée depuis les années 1980.

Heureusement, la spiruline peut aider dans ce cas. Plusieurs études sur les animaux ont montré que la spiruline peut être utilisée comme un agent antibactérien efficace, en particulier pour le Candida.[43] [44] [45]

Il a été démontré que les bienfaits de la spiruline sont particulièrement utiles pour favoriser la croissance d'une flore intestinale saine, qui à son tour empêche le développement du candida. De plus, les propriétés défensives de la spiruline aident l'organisme à éliminer les cellules de Candida.[46]

Spiruline et VIH/sida

Il y a peu de temps encore, les épidémiologistes étaient déconcertés par le fait que les populations du Japon, de la Corée et du Tchad avaient des taux de VIH/SIDA relativement faibles et ont essayé de le comprendre. Une explication possible, publiée dans le Journal of AppliedPhycology en 2012, pourrait être que les habitants de ces régions consomment régulièrement une certaine quantité d'algues.

Les chercheurs ont pris 11 patients séropositifs qui n'avaient jamais pris de médicaments antirétroviraux auparavant et ont divisé les participants en trois groupes : l'un devait manger 5g d'algues brunes chaque jour, le second 5g de spiruline et le troisième une combinaison des deux.[47]

Au terme de la phase de test de trois mois, deux conclusions essentielles ont été tirées :

  1. Ni les variétés d'algues ni la combinaison n'ont produit d'effets secondaires notables.
  2. Les cellules CD4 (cellules sanguines blanches T auxiliaires qui combattent les infections et sont utilisées pour contenir le VIH) et la charge virale du VIH-1 (biomarqueur du VIH) sont restées stables.

Les résultats étaient si prometteurs qu'un participant a volontairement accepté de poursuivre l'étude pendant dix mois supplémentaires, après quoi il a effectivement bénéficié de l'amélioration cliniquement significative des cellules CD4 et de la réduction de la charge virale du VIH.

Spiruline et dépistage du cancer

Selon le centre médical de l'université du Maryland, un certain nombre d'études sur des animaux et en éprouvette suggèrent que la spiruline augmente la production d'anticorps, de protéines de lutte contre les infections et d'autres cellules pour renforcer l'immunité et la défense contre les infections et les maladies chroniques telles que le cancer.[48]

Cela n'est pas surprenant, car plus de 70 articles scientifiques ont déjà été publiés dans la littérature scientifique évaluant l'efficacité de la spiruline contre les cellules cancéreuses.[49]

Dans un article publié en République tchèque, les scientifiques soulignent qu'en plus de sa capacité à contrôler le taux de cholestérol sanguin, la spiruline est également riche en composants de tétrapyrrole étroitement liés à la molécule de bilirubine, un puissant antioxydant et agent antiprolifératif.[50]

Lors de tests avec des cellules pancréatiques humaines, ces chercheurs ont découvert que 'les thérapies expérimentales réduisaient de manière significative la croissance des lignées cellulaires humaines dans le cancer du pancréas in vitro et de manière dose-dépendante par rapport aux cellules non traitées'. En substance, cela prouve que la consommation de spiruline peut prévenir le développement de différents types de cancer !

  • Il a été démontré que chez les souris auxquelles on a injecté des cellules tumorales du foie, le taux de survie a été augmenté par l'administration de spiruline. De plus, chez ces souris, l'activité lymphocytaire a augmenté bien au-delà des niveaux normaux, ce qui est cohérent avec les effets de la spiruline sur le système immunitaire. L'utilisation quotidienne de ce complément maintient ou accélère le fonctionnement normal des cellules pour prévenir le cancer ou inhiber sa croissance.

    La spiruline fait baisser la tension artérielle

    Les scientifiques ont découvert que la phycocyanine pigmentaire contenue dans la spiruline a des effets antihypertenseurs (abaissant la pression sanguine).[51] Des chercheurs japonais affirment que la raison en est que la consommation d'algues bleues inverse le dysfonctionnement endothélial dans le syndrome métabolique.

    Cela semble très prometteur pour les Américains, car le syndrome métabolique est maintenant rapidement devenu l'une des principales causes de maladies évitables, augmentant le risque de maladies cardiaques, de diabète et d'accidents vasculaires cérébraux.

  • La spiruline fait baisser le cholestérol

    De même, il a été démontré que les propriétés de la spiruline préviennent l'artériosclérose et abaissent le taux de cholestérol sanguin.

    Pour une étude récente menée sur des animaux et publiée dans le Journal of Nutritional Science and Vitaminology, des lapins ont été soumis à un régime riche en cholestérol (HCD) contenant 0,5% de cholestérol pendant quatre semaines, puis à un régime HCD contenant 1% ou 5% de spiruline pendant huit semaines supplémentaires.[52]

    À la fin de l'étude de huit semaines, les niveaux de LDL avaient diminué de 26% dans le groupe consommant 1% de spiruline et de 41% dans le groupe consommant 5% de spiruline. Cela indique clairement que plus on consomme de spiruline, plus le bénéfice est important. Les triglycérides sériques et le cholestérol total ont également été réduits de manière significative.

    La spiruline réduit le risque de crise cardiaque

    Dans l'étude précédente, les chercheurs ont également découvert qu'une supplémentation en spiruline réduisait la couche interne de l'aorte de 33 à 48%, ce qui suggère qu'elle peut prévenir l'artériosclérose et les accidents vasculaires cérébraux qui en découlent.[52]

    Cependant, il ne faut pas oublier que cet essai clinique a été réalisé sur des animaux qui ont continué à recevoir du HCD. Toutefois, il souligne que la consommation régulière de spiruline peut littéralement inverser les dommages causés par une mauvaise alimentation. Il est difficile d'imaginer les bienfaits d'une alimentation équilibrée pour le cœur.

    La spiruline accélère la perte de poids

    Un régime alimentaire riche en nutriments et en protéines, comme la spiruline, favorise la perte de poids et le stockage d'énergie à faible teneur en graisses par divers mécanismes. Étant donné que le métabolisme nécessite plus d'énergie, la consommation de protéines, par exemple, aide à maintenir des tissus pauvres en graisse et favorise la combustion des graisses.

    De cette manière, la sensation de faim peut également être atténuée. Les personnes en surpoids semblent en tirer le plus grand bénéfice. [53] Pour profiter au maximum de cette propriété bénéfique, essayez de consommer de la spiruline riche en protéines le matin ou pendant le déjeuner plutôt que le soir.

    Spiruline et diabète

    Des études suggèrent que la spiruline peut réduire le taux de sucre dans le sang chez l'homme. Dans une étude portant sur 25 patients atteints de diabète de type 2, la prise de 2 g par jour pendant 2 mois a entraîné une réduction impressionnante du taux de glucose dans le sang.[53] Le HbA1c, un paramètre de contrôle du glucose dans le sang à long terme, est passé de 9 % à 8 %, ce qui est impressionnant. Des études suggèrent qu'une réduction de 1 % de ce paramètre peut réduire le risque de décès lié au diabète de 21 %. [54] D'autres études dans ce domaine sont nécessaires. Des études menées sur des animaux montrent que la spiruline peut réduire considérablement le taux de sucre dans le sang. Dans certaines études, son effet a même dépassé celui de la metformine, un médicament souvent utilisé dans le traitement du diabète. [55] [56]

    Qui devrait prendre de la spiruline ?

    De nos jours, comme les gens vivent plus longtemps, le désir de rester fort et en bonne santé est plus fort que jamais. Cependant, comme une grande partie des gens mènent une vie active, les repas sont souvent préparés et consommés rapidement. Si la plupart des gens veulent manger sainement, ils ne veulent pas passer beaucoup de temps à les préparer.

    Les centres de contrôle et de prévention des maladies recommandent une consommation quotidienne de cinq à six portions de fruits et légumes, mais même pour ceux qui essaient de manger sainement, c'est tout un défi.

    La spiruline est un complément alimentaire qui convient à toutes les tranches d'âge. Il est recommandé aux membres de la génération plus âgée qui ont souffert de certaines carences en nutriments plus tôt que les jeunes et dont le corps n'est pas toujours capable d'absorber, d'utiliser ou de stocker les nutriments de manière suffisamment efficace. De nombreuses personnes âgées prennent également des médicaments sur une longue période, ce qui peut affecter leur équilibre nutritionnel.

    Comme il n'est peut-être pas facile pour eux de satisfaire leurs besoins en nutriments par l'alimentation, la spiruline est un complément idéal - facilement digérée et utilisée par l'organisme. La spiruline est une source alimentaire à haute énergie et est entièrement biodisponible grâce à ses couches de cellules molles.

    Quand on n'a pas le temps de faire les courses ou de cuisiner, la prise de spiruline remplace la consommation de ' produits verts '. Cela ne veut pas dire que la spiruline est la solution complète pour un régime de malbouffe. Pour maintenir des bienfaits optimaux sur la santé, la spiruline doit être consommée en conjonction avec une alimentation nutritive et un mode de vie actif.

    Les enfants ayant une aversion pour les légumes, ainsi que les étudiants ne vivant pas à la maison, sont des groupes cibles prédestinés, car ils consomment souvent trop d'aliments transformés et devraient donc ajouter de la spiruline à leur régime alimentaire.

    Dosage de la spiruline

    La recherche soutient l'utilisation de trois grammes de spiruline par jour pour la santé générale des adultes. Les enfants, en revanche, n'ont besoin que d'un à deux grammes par jour, selon leur poids.

    Des essais cliniques ont montré qu'une dose quotidienne de spiruline allant jusqu'à 10 grammes n'a pas d'effets secondaires, bien que de nombreuses personnes actives préfèrent une quantité plus importante. La spiruline peut être prise sous forme de comprimés ou de poudre, car les deux sont également bénéfiques.

    Elle peut être prise avec ou sans nourriture et une ou plusieurs fois par jour. Pour la plupart des gens, la spiruline augmente l'énergie, il est donc préférable de la prendre quatre heures avant le coucher.

    Animaux de compagnie et algues

    Mais la spiruline n'est pas seulement bénéfique pour l'homme, car les animaux et les plantes peuvent aussi en bénéficier. Les vétérinaires recommandent la spiruline pour l'endurance et la tonicité générale.

    Les carpes koï primées reçoivent de la spiruline pour améliorer leur couleur et leur santé. Les éleveurs d'oiseaux enrichissent la nourriture pour oiseaux avec de la spiruline pour donner plus de couleur et de brillance au plumage.

    La spiruline est également largement utilisée par les entreprises d'aquaculture pour promouvoir une plus grande résistance aux maladies chez divers poissons et crustacés, et pour améliorer leur qualité et leur coloration générales.[57]

    Les jardiniers peuvent utiliser la spiruline comme une nourriture à base d'algues efficace dans tous les domaines. Pour la maison et l'appartement, il est recommandé de mettre une petite quantité de spiruline dans les pots de fleurs. Vous remarquerez la différence que cela fait. Pour les agriculteurs biologiques, la spiruline peut également être utilisée comme engrais naturel.

    La spiruline comparée à la chlorelle

    Comme les deux microalgues appartiennent à des espèces similaires, il est facile de comprendre comment les scientifiques des années 40 ont pu confondre la spiruline et la chlorelle. Malgré les forts contrastes, les deux sont encore confondus aujourd'hui.

    Voici les quatre différences les plus importantes :

    • Forme

      Tout d'abord, la spiruline est une algue multicellulaire en forme de spirale sans véritable noyau cellulaire. Elle a une couleur bleu-vert et peut atteindre une taille 100 fois supérieure à celle de la chlorelle. En comparaison, la chlorelle est un microorganisme unicellulaire de forme sphérique avec un noyau cellulaire et une couleur verte compacte.

    • Culture

      Deuxièmement, les conditions de croissance varient considérablement. La spiruline pousse mieux dans des conditions légèrement alcalines, en particulier dans les étangs et les rivières. Les algues ont également besoin de beaucoup de soleil et de températures douces.

      La chlorelle pousse également dans l'eau douce, qui abrite généralement d'autres organismes, ce qui rend la récolte plus compliquée.

    • Production

      Troisièmement, la spiruline et la chlorelle diffèrent également beaucoup dans la manière dont elles sont consommées. En raison de sa couche de cellulose dure et indigeste, la chlorelle, par exemple, doit être traitée mécaniquement pour la rendre propre à la consommation humaine. Sinon, le corps n'est pas capable de libérer les nutriments et de les utiliser.

      Ce procédé est coûteux, c'est pourquoi la chlorelle est généralement plus chère que la spiruline. En revanche, la spiruline possède une couche de cellulose entièrement digeste, peut être consommée immédiatement et est plus facile à traiter par l'organisme.

    • Teneur en nutriments

      La spiruline et la chlorelle diffèrent également par leur teneur en nutriments et en substances vitales, bien qu'elles soient toutes deux considérées comme des super aliments. La spiruline contient davantage d'acides aminés essentiels, de fer, de protéines, de vitamines B et de vitamines C, D et E.

      Bien entendu, la chlorelle présente également de nombreux avantages pour la santé.

    Études et références

    1. Hemoglobin and Functions of Iron,CSF Medical Center website.
    2. Herbert V.Vitamin B-12: plant sources, requirements, and assay.Am J Clin Nutr. 1988 Sep;48(3 Suppl):852-8.
    3. Fumio WatanabeVitamin B12 Sources and BioavailabilitySchool of Agricultural, Biological and Environmental Sciences, Faculty of Agriculture, Tottori University, Tottori 680-8553, Japan
    4. Chris Kresser.Vitamin K2: The Missing Nutrient.LET'S TAKE BACK YOUR HEALTH, May 2008.
    5. Stephen Daniells.Vitamin K1 or K2 E ective for Bone Boosting Potential: Study.Calcified Tissue International, Volume 90, Number 4, 251-262.
    6. Dr. Oz5 Ways to Re-energize Your DayThe Dr. Oz Show, Posted on 4/12/2012
    7. C. Selmi, P.S. Leung, L. Fischer, B. German, C.Y. Yang, T.P. Kenny, G.R. Cysewski, and M.E. Gershwin.The effects of Spirulina on anemia and immune function in senior citizens.Cellular & Molecular Immunology, Vol. 8, pp. 248-254.
    8. A. Hernandez-Corona, I. Nieves, M. Meckes, G. Chamorro, and B.L. Barron.Antiviral activity of Spirulina maxima against herpes simplex virus type 2.Antiviral Research, Vol. 56, No. 3, pp. 379-385.
    9. O.B. Gorobets, L.P. Blinkova, and A.P. Baturo.Action of spirulina platensis on bacterial viruses.Zhurnal Mikrobiologii, Epidemiologii, i Immunobiologii, No. 6, pp. 18-21.
    10. M. Misbahuddin, A.Z. Islam, S. Khandker, Islam Ifthaker-Al-Mahmud, and N. Anjumanara.Effcacy of spirulina extract plus zinc in patients of chronic arsenic poisoning: A randomized placebo-controlled study.Clinical Toxicology, Vol. 44, No. 2, pp. 135-141.
    11. C.D. Upasan and R. Balaraman.Protective e ect of spirulina on lead induced deleterious changes in the lipid peroxidation and endogenous antioxidants in rats.Phytotherapy Research, Vol. 17, No. 4, pp. 330-334.
    12. N. Simsek, A. Karadeniz, Y. Kalkan, O.N. Keles, and B. Unal.Spirulina platensis feeding inhibited the anemia- and leucopenia-induced lead and cadmium in rats.Journal of Hazardous Materials, Vol. 164, No. 2-3, pp. 1304-09.
    13. N. Paniagua-Castro, G. Escalona-Cardoso, D. Hernandez-Navarro, R. Perez-Pasten, and G. Chamorro-Cevallos.Spirulina (Arthrospira) protects against cadmium-induced teratogenic damage in mice.Journal of Medicinal Food, Vol. 14, No. 4, pp. 398-404.
    14. S. K. Saha, M. Misbahuddin, and A.U. Ahmed.Comparison between the e ects of alcohol and hexane extract of spirulina in arsenic removal from isolated tissues.Mymensingh Medical Journal, Vol. 19, No. 1, pp. 27-31.
    15. L.P. Loseva and I.V. Dardynskaya.Spirulina-natural sorbent of radionucleides.
    16. K. Moorhead, B. Capelli, and G. Cysweski.Spirulina Nature’s Superfood.Cyanotech Corporation.
    17. L.C. Wu, J.A. Ho, M.C. Shieh, and I.W. Lu.Antioxidant and antiproliferative activities of spirulina and chlorella water extracts.Journal of Agricultural and Food Chemistry, Vol. 53, No. 10, pp. 4207-12.
    18. Ruitang Deng, Te-Jin Chow.Hypolipidemic, Antioxidant and Antiinflammatory Activities of Microalgae Spirulina.Cardiovasc Ther. Author manuscript; available in PMC 2011 Aug 1.
    19. Mark F. McCarty.Clinical Potential of Spirulina as a Source of Phycocyanobilin.NutriGuard Research, Encinitas, California.
    20. G. Puyfoulhoux, J.M. Rouanet, P. Besancon, B. Baroux, J.C. Baccou, and B. Caporiccio.Iron availability from iron-forti ed spirulina by an in vitro digestion/Caco-2 cell culture model.J. Agric. Food Chem., 2001, 49 (3), pp 1625–1629.
    21. M. De, A. Halder, T. Chakraborty, U. Das, S. Paul, A. De, J. Banerjee, T. Chatterjee, and S. De.Incidence of anemia and effect of nutritional supplementation on women in rural and tribal populations of eastern and northeastern India.Hematology, Vol. 16, No. 3, pp. 190-192.
    22. R. Kapoor and U. Mehta.Supplementary effect of spirulina on hematological status of rats during pregnancy and lactation.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10426118.
    23. Y. Wang, C.F. Chang, J. Chou, H.L. Chen, X. Deng, B.K. Harvey, J.L. Cadet, and P.C. Bickford.Dietary supplementation with blueberries, spinach, or spirulina reduces ischemic brain damage.Experimental Neurology, Vol. 193, No. 1, pp. 75-84.
    24. A.D. Bachstetter, J. Jernberg, A. Schlunk, J.L. Vila, C. Hudson, M.J. Cole, R.D. Shytle, J. Tan, P.R. Sanberg, C.D. Sanberg, C. Borlongan, Y. Kaneko, N. Tajiri, C. Gemma, and P.C. Bickford.Spirulina promotes stem cell genesis and protects against LPS induced declines in neural stemcell proliferation.PLOS ONE, Vol. 5, No. 5.
    25. M. Gargouri, F. Chorbel-Koubaa, M. Bonenfant-Magne, C. Magne, X. Dauvergne, R. Ksouri, Y. Krichen, C. Abdelly, and A. El Feki.Spirulina or dandelion-enriched diets of mothers alleviates lead-induced damages in brain and cerebellum of newborn rats.Food and Chemical Toxicology, Vol. 50, No. 7, pp. 2303-10.
    26. N. Patro, A. Sharmam, K. Kariaya, and I. Patro.Spirulina platensis protects neurons via suppression of glial activation and peripheral sensitization leading to restoration of motor function in collagen-induced arthritic rats.Indian J Exp Biol. 2011 Oct;49(10):739-48.
    27. J.H. Hwang, I.T. Lee, K.C. Jeng, M.F. Wang, R.C. Hou, S.M. Wu, and Y.C. Chang.Spirulina prevents memory dysfunction, reduces oxidative stress damage and augments antioxidant activity in senescence-accelerated mice.J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2011;57(2):186-91.
    28. S. Thaakur and R. Sravanthi.Neuroprotective effect of spirulina in cerebral ischemia-reperfusion injury in rats.Journal of Neural Transmission, Vol. 117, No. 9, pp. 1083-91.
    29. G. Chamorro, M. Perez-Albiter, N. Serrano-Garcia, J.J. Mares-Samano, and P. Rojas, P.Spirulina maxima pretreatment partially protects against 1-methyl-4-phenyl-1,2,3,6- tetrahydropyridine neurotoxicity.Nutritional Neuroscience, Vol. 9, No. 5-6, pp. 207-212.
    30. M.F. McCarty, J. Barroso-Aranda, and F. Contreras.Oral phcocyanobilin may diminish the pathogenicity of activated brain microglia in neurodegenerative disorders.Medical Hypotheses, Vol. 74, No. 3, pp. 601-605.
    31. S.H. Kim, C. Shin, S.K. Min, S.M. Jung, and H.S. Shin.In vitro evaluation of the effects of electrospun PCL nano ber mats containing the microalgae spirulina (Arthrospira) extract on primary astrocytes.DocSlide Sep 05, 2016.
    32. Mayada Ragab Farag, Mahmoud Alagawany, Mohamed Ezzat Abd El-Hack and Kuldeep Dhama.Nutritional and Healthical Aspects of Spirulina (Arthrospira) for Poultry, Animals and Human.Science Alert, 10.3923/ijp.2016.36.51.
    33. E.P. Sabina, J. Samual, S. RajappaRamya, S. Patel, N. Mandal, P. Pranatharthiiharan, P.P. Mishra, and M.K. Rasool.Hepatoprotective and antioxidant potential of spirulina fusiformis on acetaminophen-induced hepatotoxicity in mice.Research Gate
    34. P.V. Torres-Durán, R. Miranda-Zamora, M.C. Paredes-Carbajal, D. Mascher, J. Blé-Castillo, J.C. Díaz-Zagoya, M.A. Juárez-Oropeza.Studies on the preventive effect of spirulina maxima on fatty liver development induced by carbon tetrachloride, in the rat.J Ethnopharmacol. 1999 Feb;64(2):141-7.
    35. O. Sinanoglu, A.N. Yener, S. Ekici, A. Midi, and F.B. Aksungar.The protective effects of spirulina in cyclophosphamide induced nephrotoxicity and urotoxicity in rats.Urology. 2012 Dec;80(6):1392.e1-6. doi: 10.1016.
    36. Ferreira-Hermosillo A, Torres-Duran PV, Juarez-Oropeza MA.Hepatoprotective effects of Spirulina maxima in patients with non-alcoholic fatty liver disease: a case series.J Med Case Rep. 2010 Apr 7;4:103. doi: 10.1186/1752-1947-4-103.
    37. P.V. Torres-Duran, A. Ferreira-Hermosillo, and M.A. Juarez-Oropeza.Antihyperlipidemic and antihypertensive effects of Spirulina maxima in an open sample of Mexican population: A preliminary report.Lipids in Health and Disease, Vol. 6, No. 33.
    38. H.J. Park, Y.J. Lee, H.K. Ryu, M.H. Kim, H.W. Chung, and W.Y. Kim.A randomized double-blind, placebo-controlled study to establish the e ects of spirulina in elderly Koreans.Annals of Nutrition and Metabolism, Vol. 54, No. 4, pp. 322-328.
    39. A. MICZKE, M. SZULINSKA, R. HANSDORFER-KORZON, M. KREGIELSKA-NAROZN, J. SULIBURSKA, J. WALKOWIAK,P. BOGDANSKI.Effects of spirulina consumption on body weight, blood pressure, and endothelial function in overweight hypertensive Caucasians: a double- blind, placebo-controlled, randomized trial.European Review for Medical and Pharmacological Sciences 2016; 20: 150-156.
    40. Khan M, Varadharaj S, Shobha JC, Naidu MU, Parinandi NL, Kutala VK, Kuppusamy P.C-phycocyanin ameliorates doxorubicin-induced oxidative stress and apoptosis in adult rat cardiomyocytes.J Cardiovasc Pharmacol. 2006 Jan;47(1):9-20.
    41. J. C. O. Sardi, L. Scorzoni, T. Bernardi, A. M. Fusco-Almeida and M. J. S. Mendes Giannini.Candida species: current epidemiology, pathogenicity, biofilm formation, natural antifungal products and new therapeutic options.Journal of Medical Microbiology (2013), 62, 10–24.
    42. M. A. Pfaller and D. J. Diekema.Epidemiology of Invasive Candidiasis: a Persistent Public Health Problem.Clin Microbiol Rev. 2007 Jan; 20(1): 133–163.
    43. Soltani M, Khosravi AR, Asadi F, Shokri H.Evaluation of protective efficacy of Spirulina platensis in Balb/C mice with candidiasis.J Mycol Med. 2012 Dec;22(4):329-34. doi: 10.1016.
    44. El-Sheekh MM, Mahmoud YA, Abo-Shady AM, Hamza W.Efficacy of Rhodotorula glutinis and Spirulina platensis carotenoids in immunopotentiation of mice infected with Candida albicans SC5314 and Pseudomonas aeruginosa 35.Folia Microbiol (Praha). 2010 Jan;55(1):61-7. doi: 10.1007.s12223-010-0010-0. Epub 2010 Mar 25.
    45. Ozdemir G, Karabay NU, Dalay MC, Pazarbasi B.Antibacterial activity of volatile component and various extracts of Spirulina platensis.Phytother Res. 2004 Sep;18(9):754-7.
    46. Spirulina In The Candida Diet.Candida Diet Foods, May, 1 2010.
    47. Teas J, Irhimeh MR.Dietary algae and HIV/AIDS: proof of concept clinical data.J Appl Phycol. 2012 Jun;24(3):575-582. Epub 2011 Dec 29.
    48. SpirulinaUniversität of Maryland Medical Center
    49. Fachartikel zur Bewertung von Spirulinas Wirksamkeit beim Einsatz gegen Krebszellen
    50. Koníčková R et al.Anti-cancer effects of blue-green alga Spirulina platensis, a natural source of bilirubin-like tetrapyrrolic compounds.Ann Hepatol. 2014 Mar-Apr;13(2):273-83.
    51. Ichimura M, Kato S, Tsuneyama K, Matsutake S, Kamogawa M, Hirao E, Miyata A, Mori S, Yamaguchi N, Suruga K, Omagari K.Phycocyanin prevents hypertension and low serum adiponectin level in a rat model of metabolic syndrome.Nutr Res. 2013 May;33(5):397-405. doi: 10.1016/j.nutres.2013.03.006. Epub 2013 Apr 18.
    52. Cheong SH, Kim MY, Sok DE, Hwang SY, Kim JH, Kim HR, Lee JH, Kim YB, Kim MR.Spirulina prevents atherosclerosis by reducing hypercholesterolemia in rabbits fed a high-cholesterol diet.J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). 2010;56(1):34-40.
    53. Parikh P, Mani U, Iyer U.Role of Spirulina in the Control of Glycemia and Lipidemia in Type 2 Diabetes Mellitus.J Med Food. 2001 Winter;4(4):193-199.
    54. Irene M Stratton, et al.Association of glycaemia with macrovascular and microvascular complications of type 2 diabetes (UKPDS 35): prospective observational study.BMJ 2000; 321, Published 12 August 2000.
    55. Ou Y, Lin L, Pan Q, Yang X, Cheng X.Preventive effect of phycocyanin from Spirulina platensis on alloxan-injured mice.Environ Toxicol Pharmacol. 2012 Nov;34(3):721-6. doi: 10.1016/j.etap.2012.09.016. Epub 2012 Oct 8.
    56. Jarouliya U, Zacharia JA, Kumar P, Bisen PS, Prasad GB.Alleviation of metabolic abnormalities induced by excessive fructose administration in Wistar rats by Spirulina maxima.Indian J Med Res. 2012 Mar;135:422-8.
    57. Ronald H. HensonSpirulina Algae Improves Japanese Fish Feeds.Aquaculture Magazine, pp. 38-43.
    Spiruline
    La spiruline est l'un des aliments les plus riches en nutriments au monde. Sa variété de nutriments vitaux en fait un complément alimentaire idéal pour les personnes de tout âge. De nombreuses personnes qui...

    Vos avantages

    • Livraison offerte

    • GARANTIE 100 JOURS

      Satisfait ou remboursé

    • ÉCONOMISEZ JUSQU'À 20%

      avec nos remises sur volume et 5% de Bonus Panier

    • PAIEMENT SÉCURISÉ

      PayPal, Carte Bancaires, Carte de crédit, Prélèvement automatique

    Ce que disent nos clients