Quel est le danger d'une carence en vitamine D ?

La carence en vitamine D est très répandue - en Allemagne aussi, tous les groupes d'âge et toutes les classes sociales sont concernés. Un taux de vitamine D trop faible peut avoir de graves conséquences sur la santé et ne doit jamais être sous-estimé. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur le sujet !

Pourquoi la vitamine D est-elle importante ?

La vitamine D accomplit des tâches importantes dans l'organisme et participe à divers processus métaboliques. En cas de carence massive en vitamine D, la santé est menacée. Un taux normal de vitamine D, en revanche, peut réduire le risque de rhume, d'hypertension et de diabète - et même protéger contre certains types de cancer.

La plupart de la vitamine D est formée principalement par la peau - cela nécessite le rayonnement UVB du soleil, qui est la source la plus importante de vitamine D. Une plus petite quantité de la vitamine peut être absorbée par l'alimentation.

Trois raisons expliquent notre dépendance à la vitamine D :

  • La vitamine D renforce les os La vitamine dite 'solaire' intervient dans la formation des os, des dents et des articulations. Avec le calcium et la vitamine K2, la vitamine D joue un rôle clé dans le métabolisme de nos os, en particulier dans la construction d'une nouvelle masse osseuse et le maintien d'une structure osseuse solide. Par conséquent, un manque de vitamine D peut augmenter le risque d'ostéoporose et donc de fractures osseuses.
  • La vitamine D stimule le cerveau Les personnes ayant un taux élevé de vitamine D peuvent mieux se concentrer, sont plus attentives et font preuve d'une meilleure rapidité de traitement que leurs contemporains souffrant d'une carence en vitamine D. C'est la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs de l'université britannique de Manchester, qui ont examiné 3 000 hommes âgés de 40 à 79 ans dans le cadre d'une étude européenne.
  • La vitamine D renforce les muscles Une carence en vitamine D peut entraîner une réduction de la fonction et de la faiblesse musculaires et affaiblir la structure osseuse. L'ensemble de ces facteurs augmente le risque de chute pendant la vieillesse. Des études montrent que les personnes âgées ayant un faible taux de vitamine D sont plus susceptibles de tomber que celles ayant un taux élevé.

Raisons des carences en vitamine D

Un manque de vitamine D peut avoir de nombreuses causes. La raison la plus fréquente est le manque de soleil sur la peau. C'est un problème surtout en hiver - et c'est un problème pour toutes les personnes vivant au nord de Rome, c'est-à-dire au-dessus du 42e parallèle. Dans ces régions, le soleil ne brille que quelques heures par jour et, de plus, entre octobre et mars, le soleil est trop bas pour laisser passer suffisamment de rayons UVB. Marcher 20 minutes par jour en hiver ne suffit pas pour la formation de la vitamine D.

En été, en revanche, il suffit de prendre quelques minutes de soleil au moins trois jours par semaine pour produire suffisamment de vitamine D - une personne à la peau claire produit environ 10 000 unités internationales (UI) en dix à vingt minutes en plein soleil (en maillot de bain, sans protection solaire) à midi.

Mais attention : la crème solaire bloque les rayons ! Le facteur de protection solaire 8 empêche déjà la formation de vitamine D dans la peau jusqu'à 95 %. Recommandation : le matin, allez au soleil sans crème solaire pendant les dix à trente premières minutes. Important : choisissez la durée en fonction de votre type de peau afin qu'aucune rougeur de la peau ne puisse se produire. Appliquez ensuite le lait solaire comme d'habitude pour éviter les coups de soleil.

Les dépôts de vitamine D, qui sont réapprovisionnés pendant les mois d'été, sont généralement à moitié utilisés en deux mois environ. Par conséquent, beaucoup de gens sont de mauvaise humeur au tournant de l'année et sont plus sensibles aux rhumes.

Carence en vitamine D due à une mauvaise alimentation

Les humains absorbent de cinq à dix pour cent de la vitamine D par l'alimentation. Une alimentation incorrecte peut favoriser une carence. En hiver, il faut donc consommer davantage d'aliments riches en vitamine D. Il s'agit notamment de (données en microgrammes pour 100 grammes) :

  • Huile de foie de morue (250 à 300 mcg),
  • Anguille fumée, hareng (8 à 25 mcg),
  • Saumon (16 mcg),
  • Maquereau (4 mcg),
  • Veau (3,8 mcg),
  • Margarine fortifiée (2,5 à 7,5 mcg),
  • Œuf de poule (2,9 mcg),
  • Foie de bœuf (1,7 mcg),
  • Fromage de Gouda (1,3 mcg),
  • Beurre (1,2 mcg),
  • Fromage blanc (0,19 mcg),
  • Lait entier et yaourt à 3,5 % de matières grasses (0,06 à 0,09 mcg).

Tous les aliments énumérés ne sont pas consommés en même quantité et à la même fréquence. Alors que le beurre, le fromage et les œufs figurent régulièrement sur notre menu, l'huile de foie de morue est un mets savoureux pour la plupart des gens. L'accent devrait donc être mis sur les poissons de mer gras comme le saumon.

Qui présente un risque accru de carence en vitamine D ?

Les groupes à risque de carence en vitamine D comprennent les citadins, les travailleurs de nuit et les personnes qui passent beaucoup de temps à l'intérieur. Sont aussi concernés en particulier :

  • Les alcooliques,
  • Les nourrissons et enfants,
  • Les personnes souffrant de maladies chroniques,
  • Les femmes enceintes,
  • Les seniors,
  • Les personnes en surpoids,
  • Les végétariens et végétaliens.

De plus, avec l'âge, la capacité du corps à synthétiser la vitamine D via le rayonnement solaire diminue progressivement. Dans le même temps, les besoins en vitamine D augmentent. La peau des personnes de plus de 65 ans ne produit que la moitié de la vitamine D par rapport àla peau des personnes plus jeunes.

Conséquences d'une carence en vitamine D

Une carence en vitamine D de courte durée et mineure n'a généralement pas de conséquences perceptibles. Cependant, un taux de vitamine D durablement bas peut provoquer de la fatigue, de l'épuisement, des difficultés de concentration, une humeur dépressive et des troubles du sommeil. Ces symptômes peuvent également se produire :

  • De l'apathie,
  • De la nervosité,
  • Une excitabilité facile,
  • L'envie de sucreries,
  • Une faiblesse musculaire,
  • La myopie,
  • Des caries et gingivites.

Si la carence (sévère) en vitamine D persiste, d'autres symptômes peuvent apparaître, qui peuvent être compensés par un apport ciblé en vitamine D :

  • Sensibilité aux allergies,
  • Infections respiratoires,
  • Ostéomalacie (ramollissement des os, faiblesse des os),
  • Ostéoporose (fragilité des os),
  • Changements de personnalité,
  • Douleurs de l'appareil locomoteur,
  • Affections rhumatismales et dégénératives.

Un apport insuffisant en vitamine D chez les enfants peut avoir un effet négatif sur leur croissance. Conséquence possible : le rachitisme - une maladie dans laquelle les os ne se développent pas correctement.

Les études actuelles suggèrent qu'une carence en vitamine D grave et prolongée est également associée au développement de la maladie :

  • La maladie d'Alzheimer,
  • L'artériosclérose,
  • La fibromyalgie,
  • Les maladies cardiovasculaires,
  • La sclérose en plaques,
  • Le syndrome prémenstruel (SPM),
  • Le psoriasis,
  • La polyarthrite rhumatoïde,
  • Les douleurs dorsales et osseuses.

Reconnaître une carence en vitamine D

Les symptômes qui indiquent une carence en vitamine D sont variés et deviennent plus sévères plus la carence persiste. Si vous voulez savoir si vous êtes concerné ou si la cause des éventuels symptômes est différente, allez chez le médecin et faites-vous faire une analyse de sang. Cela implique de déterminer le niveau de vitamine D en laboratoire - la concentration de vitamine D 25-OH dans le sang.

Que signifie la valeur 25(OH)D3 ?

Le 25(OH)D3 est un précurseur hormonal (calcidiol) de la vitamine D dans le sang. Au besoin, il est converti en la forme active de la vitamine D (calcitriol). La valeur 25(OH)D3 indique l'apport total actuel de vitamine D par l'alimentation et la production de vitamine D par le corps lui-même à travers la peau.

La valeur ne fournit pas d'informations sur l'approvisionnement en vitamine D tout au long de l'année, qui est sujet à des fluctuations. La demi-vie du 25(OH)D3 est d'environ deux mois - bien sûr, seulement si aucune exposition au soleil ou consommation de nourriture n'a eu lieu pendant cette période.

Quelle est la bonne valeur de la vitamine D ?

Les valeurs suivantes (valeurs en nanogrammes par millilitre) permettent de déterminer si votre valeur en vitamine D est trop faible ou si elle se situe dans la fourchette normale :

  • Moins de 20 ng/ml : carence en vitamine D, risque accru de symptômes de carence.
  • 21 à 40 ng/ml : approvisionnement insuffisant, peut entraîner des symptômes de carence à long terme.
  • 41 à 60 ng/ml : de suffisant à optimal, idéal pour le maintien de la santé.
  • 61 à 80 ng/ml : niveau de vitamine D normal à élevé, dans la fourchette normale.
  • 81 à 100 ng/ml : valeur élevée, pas nécessairement un risque pour la santé.
  • 101 à 150 ng/ml : surabondance de vitamine D, la valeur doit être réduite.
  • Au-dessus de 151 ng/ml : intoxication par la vitamine D, l'approvisionnement en vitamine D doit être interrompu.

Qui devrait compléter son alimentation avec des préparations à base de vitamine D ?

Toute personne qui ne produit pas suffisamment de vitamine D par l'exposition au soleil ou qui ne mange pas d'aliments contenant de la vitamine D doit prendre régulièrement un supplément de vitamine D. Il est important d'acheter une vitamine D adaptée et de maintenir le bon dosage, car un surdosage prolongé et non contrôlé peut être dangereux ! Pour maintenir en permanence un niveau optimal de vitamine D, les experts recommandent une dose quotidienne de 5 000 UI en moyenne pour un poids corporel de 70 kilogrammes.

La prise de suppléments de vitamine D peut être bénéfique pour :

  • Compenser ou prévenir une carence avérée en vitamine D,
  • Favoriser la santé des os et des muscles,
  • Favoriser l'absorption du calcium,
  • Réduire le risque de développer l'ostéoporose,
  • Prévenir les cancers tels que le cancer du sein, du rein ou du côlon et les maladies auto-immunes.
Vitamine D
La vitamine D est la clé de notre santé. Jusqu'à présent, on considérait que la vitamine D servait principalement à renforcer les os. Cependant, des études récentes montrent qu'il existe des récepteurs de vi...
Dosage de la vitamine D - Quelle dose est vraiment nécessaire ?
De quelle quantité de vitamine D le corps a-t-il besoin par jour ? Quelle quantité produit-il lui-même et quelle dose de vitamine D doit être prise en complément ? Les opinions divergent à ce sujet. Mais les...
Combiner judicieusement la vitamine D et la vitamine K
Des études récentes montrent clairement que la vitamine D3 et la vitamine K2 sont toutes deux essentielles pour rester en bonne santé. La carence en ces deux vitamines est extrêmement courante, c'est pourquo...
La vitamine D : essentielle pour la santé
La vitamine D assure la santé des os et participe à divers processus métaboliques du corps humain. Contrairement à toutes les autres vitamines, le besoin en vitamine D ne peut être satisfait par le seul régi...

Recommendations

Vos avantages

  • Livraison offerte

  • GARANTIE 100 JOURS

    Satisfait ou remboursé

  • ÉCONOMISEZ JUSQU'À 20%

    avec nos remises sur volume et 5% de Bonus Panier

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PayPal, Carte Bancaires, Carte de crédit, Prélèvement automatique

Ce que disent nos clients